dimanche 24 avril 2016

Distant Worlds : music from Final Fantasy

   

     Je ne suis pas une fan inconditionnelle des RPG (Role Play Games). À vrai dire, j’ignorais jusqu’à la signification de ce terme jusqu’à hier. Grâce à la gentillesse de l’attaché de presse d’Overlook Event, j’ai pu assister à un concert qui a changé ma perception du gaming. Parce que non, jouer à des jeux vidéo ce n’est pas seulement s’enfermer chez soi pendant des heures et des heures en refusant de voir quiconque frappe à la porte.

    
    J’ai pu constater en me rendant à ce concert qui avait lieu au Grand Rex (oui, je sais que je fréquente beaucoup ce lieu en ce moment) que Final Fantasy était un jeu plutôt sympathique qui avait beaucoup évolué avec le temps. Au départ, ma première pensée (rien que dans la file d’attente, c’est vous dire) a été : mais qu’est-ce que je fais là bon sang? J’ai trouvé ma réponse quand les premières notes ont raisonnées dans le bâtiment mythique.

    L’orchestre, dirigé par Arnie Roth et accompagné par une chorale a joué de nombreux morceaux pour la plupart inédits. J’ai pris conscience du nombre (très vaste) de morceaux qui étaient présents dans le répertoire de Final Fantasy quand le chef d’orchestre a déclaré qu’ils « pourraient jouer deux semaines sans jamais jouer deux fois le même morceau ». Oui, ça m’a fascinée. La performance de l’orchestre et de la chorale était accompagnée par une projection d’images tirées de Final Fantasy (surprenant hein ?). Et c’est ainsi que je me suis mise à penser qu’il allait falloir que je me mette à jouer (vite) à ce jeu.

    Le public était survolté et l’âge des participants allait de la vingtaine à plus de cinquante ans ce qui m’a beaucoup étonnée. L’orchestre a offert une performance qui m’a donnée des frissons et j’ai eu un véritable coup de cœur pour Chocobo (cherchez sur le Net, vous verrez à quel point c’est mignon).

    Pour conclure rapidement, je dirai que fan de Final Fantasy ou non, vous avez tout intérêt à vous rendre à une performance de Distant Worlds music from Final Fantasy, vous en sortirez sûrement avec l’envie de mieux connaître l’univers du jeu et aurez dans les oreilles de la musique qui vous permettra de vous évader le temps d’un trajet dans le métro.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire