dimanche 15 mai 2016

Captain Kid : un artiste qui a encore de quoi étonner son public

    
Comme je le disais dans l’article de dimanche dernier : j’ai du retard dans mes articles. Ne m’en voulez pas mais j’ai un tas d’autres activités qui sont tout aussi chronophages que le blog. Si j’ai décidé (en fait non, je m’oblige à écrire pour travailler ma plume – ou mon clavier) de vous écrire un article sur la musique aujourd’hui (encore un, je sais), c’est parce que je suis tombée en février sur l’album de Captain Kid. Si ce nom ne vous dis pas grand chose, il est temps de vous mettre à la page les enfants. Entre autres, son titre We and I est devenu la chanson qui représente une banque (indice : elle a un écureuil en guise de logo). Spéciale dédicace à mon frère adoré s’il passe par là, il a bien connu cette  banque.

    Bref, je ne m’attarde pas plus sur mes petites histoires et j’attaque dans le vif du sujet. Je disais, l’album est sorti le 12 février (ce qui explique que je vous présente, encore une fois, mes excuses pour le retard) et il est plutôt agréable à écouter. Je n’ai pas pu de suite écrire à propos de l’album car il m’a fallu quelques écoutes au calme pour réfléchir à ce que j’allais vous raconter. Si on commence par le commencement : l’album sorti le 12 février s’appelle X or Y. Contrairement à ce qu’on pourrait croire, ce n’est pas une allusion aux chromosomes mais bien aux solutions possibles pour résoudre une équation.

    Les morceaux défilent, le temps passe et la mélodie sifflotante de We and I dans les oreilles, on fait connaissance avec un album aux sonorités différentes de ce qu’on connaissait. Du rythme, oui mais pas seulement. Des morceaux faits pour le soleil, d’autres pour le chilling : chacun trouvera son compte dans l’album. Au moins une chanson correspondra à votre humeur du moment. Les compositions se suivent et se ressemblent, un peu, juste assez pour pouvoir avoir une unité dans l’album. Mais c’est cette diversité qui est intéressante : un petit peu de pop par là, un ballade par ici. Je ne promets pas que vous aimerez tout l’album (pour ma part c’est le cas) mais au moins un titre va vous parler plus que les autres.

    En définitive, même si cet album est sorti en février, période froide et pas glop de l’année, les titres de cette œuvre géniale vont parfaitement agrémenter votre été, sur la plage ou que sais-je encore. Foncez écouter l’artiste à Paris le 17 mai au Divan du Monde si vous pouvez – et procurez-vous l’album de toute urgence, ça change de ce qu’on peut écouter habituellement – et ça met de bonne humeur le matin.

      Vous pouvez aussi suivre toute l'acte de Captain Kid en cliquant ici !

Tracklist

Don’t

Sun One

A+B

Saturn’s Eye

Undisclosed

Oscar

Upon the Edge

X or Y

Talkin’ to a Dead Parrot

Lovin’ You

Rêverie

The favourite song


On Your Own


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire