mardi 31 mai 2016

Retour des Papillons – Partir en festival : kit de survie


    Je suis habituée aux festivals de musique urbains ou aux festivals de cinéma. Quand je suis allée au festival P2N, je me suis demandée ce que je devais apporter. Après quelques heures de brainstorming, voici ce qui compose mon kit de survie :

Un sac de randonnée solide avec…

I – Pour le couchage
     Une tente qui se monte rapidement, un tapis de sol ou si vous aimez les trucs moelleux un matelas qui sera meilleur pour votre dos (et plus confortable). Un sac de couchage adapté aux températures auxquelles vous allez faire face. Ne prenez pas de sac à viande si vous allez en montagne par exemple (c’est un conseil, si vous voulez vous transformer en glaçon, libre à vous).

II – Des vêtements
    Prévoyez de faire face à tous temps, pluie, soleil  ou ni l’un ni l’autre. Évitez les chaussures en toile, préférez les chaussures de rando et au besoin prévoyez les bottes de pluie, vous serez heureux de les trouver quand il aura plu toute une nuit. Une petite doudoune c’est pratique, un sweat qui ne craint pas non plus. Pantalon, short, à vous de voir mais prévoyez du change, de la bière qui tombe sur les vêtements est un accident si vite arrivé… un k-way et un poncho de pluie vous seront indispensables si vous allez à un festival pluvieux (et en plus ça va conserver votre chaleur). Pour le reste (slip, chaussettes, vous vous débrouillez, je ne veux en rien vous influencer sur ce point).

III – À manger
    Les festivals regorgent de «sandwiches saucisse » et on sait combien c’est bon, mais prévoyez vous quand même quelques biscuits pour le petit déjeuner. N’emportez rien qui puisse fondre : type chocolat, biscuits enrobés de chocolat, glaces. Si soleil il y a vous risquez fort de vous retrouver à manger à la petite cuillère. De la même façon pensez à prévoir des couverts en plastique (si vous choisissez de prendre du saucisson, apportez un véritable couteau), ça peut être utile. Pour les verres, la majorité des festivals proposent les verres à la consigne, épargnez-vous cette charge inutile.

IV – Le reste…
    Quelques bonnes idées : prendre une boite de pansements, du désinfectant, ne pas oublier une lampe torche pour pouvoir trouver facilement sa toile de tente le soir après les concerts, ne pas oublier les boules Quiès pour ne pas entendre les voisins qui ronflent – les protections auditives pour les concerts peuvent être une excellente idée également. Si vous prenez votre appareil photo avec vous, n’oublier pas de le gaffer et dans la mesure du possible, assurez-vous qu’il soit résistant à l’eau.


    Je pense avoir fait le tour, n’hésitez pas à rajouter des suggestions en commentaire !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire