dimanche 19 juin 2016

Aujourd’hui, je vous parle du groupe The Bakounines


    Enfin, je vous mens un peu. Je ne vais pas vous parler du groupe en lui-même, j’attends de les rencontrer en vrai pour ça (j’espère surtout qu’ils seront d’accord pour me rencontrer).  J’ai pu aller les écouter le 11 juin dernier, juste devant le Petit Joseph Dijon, bar fort sympathique dont j’ai déjà parlé dans cet article. En passant, merci au barman qui sait que je carbure au Long Island, parce que même en plein rush, il a pris le temps de me préparer THE cocktail. Bref, je passe à la musique, parce qu’on est là pour ça tout de même.



     Endroit ensoleillé, un peu, en compagnie de quelques amis, c’était très agréable. Sur un carré de pelouse (dont j’ignore toujours comment elle est arrivée là) et sous une tonnelle, je vois de loin le groupe dont on me parle et pour lequel j’ai fait le déplacement – parce qu’à ce qu’on m’a dit ils valent le coup. Lors de la performance, j’ai le plaisir de recroiser Marion Frégeac, une photographe géniale, ainsi que le graphiste qui a accepté de créer le logo du blog (promis vous le verrez bientôt).

    La performance débute, j’avoue que je ne sais guère à quoi m’attendre : je ne voulais pas partir avec des idée préconçues donc je me suis abstenue d’aller checker leur Soundloud. Les chansons passent, et j’aime bien ce qu’ils font. C’est le genre de musique qui donne envie de sortir et de se bouger les fesses. Tout ça pour dire : ne comptez par sur leur musique si votre but est de trouver une berceuse à vos enfants (et encore). Le public était content, ça grouillait d’un peu partout, les gens bougeaient et ça faisait plaisir à voir. Les chansons étaient agréables à l’oreille et communiquaient une belle énergie (je pense que tout ceci permet à The Bakounines d’être appréciés, ce n’est pas un groupe qui prône la léthargie). Si vous avez l’occaz’ et qu’ils passent pas loin de chez vous, n’hésitez pas, allez-y vous ne serez pas déçus.

Setlist

 Rockin'out

 Outtahere

 84

 Don't Hurt Me

 Walking Contradiction

 Teenage Promises

 Kissing You

 Fallin' Down

 Love You Two

 Hero

 Slut Swing

 Weekend Strut

 Hangover Blues

 Rag Doll

 Cheap Blonde

Encore
 Party In Paris (reprise)


    PS : avant de clore cet article, je peux vous conseiller de visiter leur site et de liker leur page Facebook. Et si cet article vous a semblé un peu « creux » ne vous inquiétez pas, un article qui travaille plus sur le groupe est en préparation !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire