mardi 20 septembre 2016

Je suis allée à la Biennale des Antiquaires de Paris


    La semaine passée, je me suis rendue à la Biennale des Antiquaires qui se tenait à Paris. A noter pour plus tard : bien s’habiller pour ce genre de sorties. Petite anecdote, j’arrive à l’entrée et là, au contrôle des billets on me toise, presque en grimaçant. Bon, pour ma défense j’avais froid et j’avais sorti the doudoune. Je m’épanche. J’entre dans le Grand Palais et là, je vois une organisation millimétrée où tout à sa place. On est bien loin de la brocante de quartier où l’on essaie de se débarrasser de ses vieilleries.

    Les différents stands sont bien arrangés et l’esthétique est plutôt sympa, très épurée, ordonnée pour que les visiteurs ne se perdent pas dans les allées (quoique j’ai réussi à me perdre, trois ou quatre fois). J’ai pu rencontrer quelques spécialistes dans certains domaines et je vous prépare deux ou trois papiers à ce propos…

    Si vous avez envie de découvrir un univers un peu en marge, que l’on de fréquente pas souvent, n’hésitez pas à vous rendre aux prochaines éditions de la biennale. Les surprises sont au rendez-vous et les responsables des différents stands sont accueillants et souriants. Si vous avez des questions – même si vous n’achetez pas – ils se feront un plaisir de vous apporter une réponse.

    Plusieurs corps de métiers sont présents. Je verrai donc : des tableaux, des vieux livres (que je rêve d’acheter), de la porcelaine (que j’adore mais que j’aurais trop peur de casser en l’utilisant) et j’en passe.

    Conclusion ? Faites preuve de curiosité et rendez-vous à ce genre d’évènements. C’est l’occasion de découvrir des objets que vous ne verrez pas forcément partout.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire