jeudi 22 septembre 2016

Poilus, un film d’animation à voir


    Je ne sais pas si vous vous souvenez de Simon G. qui a accepté il y a quelques mois de se prêter à l’exercice de l’interview (véritable exercice s’il en est car il a dû me supporter deux bonnes heures). Étudiant à l’époque, il a validé sa formation grâce à un film trop mignonnet (bon, en vrai pas tant que ça). Le pitch : un lapin sur un champ de bataille qui joue de l’harmonica et il lui arrive quelque chose. Désolée pour le pitch à trou mais je ne veux pas vous spoiler.

    Le lapin en question, Ferdinand (ou Ferdi pour les intimes) est vraiment bien fait techniquement parlant, on aurait presque envie de passer la main à travers l'écran pour lui caresser les oreilles. Les lieux et les personnages sont tous individualisés ce qui est un élément notable (dans certains films, les personnages identiques sont peu différenciés et donc différenciables). Avec une durée de quelques minutes, ce film montre toute la minutie et le savoir-faire des artistes du cinéma d’animation.

    Je n’ai pas grand chose à vous conseiller mis à part le fait de filer regarder ce film (via ce lien par exemple) ou même d’aller liker la page Facebook du film.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire