dimanche 2 octobre 2016

La nuit des Publivores, une expérience à vivre, absolument


    Ce samedi 1er octobre, se déroulait dans la nuit parisienne plusieurs évènements en simultané : la Nuit Blanche mais aussi (et surtout en fait) la Nuit des Publivores. Je vous en avais déjà parlé (ou du moins j’avais écrit des papiers à ce propos). Après avoir bravé le froid (parce qu’il faisait froid ce soir là), j’arrive avec une amie devant le Grand Rex. Lieu sympathique qui me fait presque penser à la maison quand j’en parle…

    Entrée agréable, des ballons sont dans la salle, le public est énergique (enfin nous y reviendrons) et les logos partenaires défilent sur l’écran (quelle surprise de voir celui du blog projeté là, je vous assure que ça m’a fait quelque chose). Enfin, après quelques instants, le maitre de cérémonie fait son speech et un humoriste arrive sur scène. Je ne sais pas vraiment comment expliquer le fait que euh… il n’était pas très drôle ? Après sa performance, viennent les premières publicités : avec des animaux mignons et d’autres éléments. Nous avons même eu le droit à la première publicité (en noir et blanc donc) pendant cette nuit si particulière.

    Nuit particulière car nous n’avons pas fait que regarder des pubs. Nous avons chanté, ri, eu froid (parce qu’il faisait frisquet par moments), mangé, regardé de la danse indienne, vu ce qu’un mentaliste savait faire. Ce fut une soirée riche en plaisirs et en émotions. Le public était très varié ce qui donnait une ambiance des plus agréables. On a senti un pic de fatigue à deux heures me semble-t-il et ensuite aux alentours de cinq heures, heure à laquelle je suis rentrée chez moi (j’avais cours le lendemain, oui, un dimanche).

    La publicité m’a vraiment surprise durant ces heures passées dans un lieu mythique. Je ne pensais pas qu’on pouvait « pousser le bouchon aussi loin ». Cela dit, c’était génial. Quand je dis pousser le bouchon, je veux surtout mettre en avant le fait que parfois, on se demande comment de créatifs peuvent accepter des projets pareils. Mais en prenant en compte les cahiers des charges qu’ils ont, on se dit qu’ils font de leur mieux. J’ai donc particulièrement apprécié : les pub avec des animaux mignons, la publicité sur le fromage (avec les corps nus) ainsi qu’une pub avec un lama dedans (ne me demandez pas quel produit le spot mettait en avant mais il était tout simplement épique).

    Filez donc sans inquiétude aux autres Nuits, je suis certaine qu’une projection est organisée près de chez vous !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire