mardi 1 novembre 2016

La Splendeur des Orages de Belva Plain, un livre surprenant !



    Encore un livre que j’ai redécouvert dans ma bibliothèque alors que je faisais du rangement (parce que oui, ça m’arrive)…Commençons par le commencement : le résumé (mais sans la fin).

    Sur l’île paradisiaque de Saint-Felice, au coeur des Caraïbes, Teresa, fille d’un planteur de canne à sucre fortuné, vit une enfance rêvée entre la plantation, ses livres et Père, le patriarche de la famille. Jusqu’à ce jour de 1928, l’été de ses quinze ans, où tout bascule… Elle part alors précipitamment pour la France où sa rencontre avec Richard Luther, riche Américain, lui donne l’occasion unique d’un nouveau départ. Mais les secrets du passé ne meurent jamais…

    Ce livre qui peut de prime abord sembler niais et doucereux ne l’est en fait pas du tout. C’est un ouvrage plein de rebondissements. Loin d’un roman à l’eau de rose, ce texte tout à fait réaliste (bien que fictif) permet de se pencher sur l’esclavage aux Antilles et la lutte pour l’Indépendance. Un ouvrage à lire doucement (parce qu’il y a beaucoup de détails) mais sûrement. J’espère que vous aurez le temps de découvrir ce texte magnifique qui montre une grande maitrise de l’art des lettres par l’auteur.

    L’auteure, parlons-en : Belva Plain. J’avoue, je ne la connaissais pas, je ne savais pas non plus ce qu’elle avait écrit d’autre. Je ne suis pas plus avancée aujourd’hui mais je suis certaine que je vais plonger dans un autre de ses ouvrages dans peu de temps. Sa facilité à décrire les lieux, sa faculté à présenter des personnages si réalistes que vous ressentirez toujours quelque chose pour eux – de la peine, du chagrin, de la tristesse – font de cette écrivaine un maître en ce qui concerne l’écriture. Ni lourde ni trop légère, l’ambiance que crée Plain permet de se plonger tout entier dans un monde calme et énergique à la fois.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire