mardi 27 décembre 2016

Martin sexe faible ou un très bon moyen de vous divertir


    Encore une web-série ! Une ! Cette fois-ci visionnée pour la première fois lors du festival Paris Courts Devant. Le titre est accrocheur : Martin sexe faible. Mais le contenu l’est encore plus. Cette réalisation nouveaux médias créée par Paul Lapierre, Juliette Tresanini et Antoine Piwnik est tout simplement délicieuse à regarder.

    Avec une première saison de 8 épisodes, cette web-série permet de retourner pas mal de situations du quotidien que l’on pourrait qualifier de « relatives aux femmes ». Qui n’a jamais connu le moment bizarre où votre gynéco est la tête entre vos cuisses ? Ou le fait de se faire siffler dans la rue à cause d’une jupe trop courte ou d’un pantalon trop moulant ? Martin sexe faible fait bouger les lignes et on adore ça ! Les interprètes sont de bons comédiens et n’en font ni trop, ni trop peu. Les situations sont causasses mais très réalistes. Il est surprenant de voir que lorsque l’on inverse les rôles hommes/femmes, les situations malaisantes sont encore plus visibles. Un bon moyen de pointer du doigt deux ou trois petites choses qui ne vont pas, avec un humour bien dosé et loin d’être plan-plan.

    Je ne sais pas si d’autres saisons sont prévues mais j’aimerais bien ! En effet, Le concept est très agréable et on regarde rapidement les 8 épisodes sans pour autant voir le temps passer.

    Que du plus pour les nouveaux médias (oui, je sais, je commence à faire passer les films à la trappe, enfin… Vous croyez mais il n’en est rien !).

    Pour visionner les épisodes, rendez-vous sur Youtube !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire