jeudi 16 février 2017

Il était une critique... Loving





    USA - GB, 2016
    Réalisation : Jeff Nichols
    Interprétation : Ruth Negga, Joel Edgerton
    Scénario : Jeff Nichols
    Image Adam Stone
    Montage : Julie Monroe
    Producteurs : Nancy Buirski, Sarah Green
    Durée : 123 minutes
    Sortie : 16 mai 2016 (Cannes)




            
    


    Je suis allée voir ce film non pas parce que j’avais lu le synopsis mais tout simplement parce que j’ai trouvé l’affiche très jolie. C’est une manière comme une autre de choisir un film me direz vous. Sachez-le, c’est un de mes premiers filtres pour décider si je vais aller voir tel ou tel film. Loving est une réalisation que j’ai appréciée même si parfois quelques longueurs se font sentir.

            Le pitch ? Mildred et Richard Loving s'aiment et décident de se marier. Rien de plus naturel – sauf qu'il est blanc et qu'elle est noire dans l'Amérique ségrégationniste de 1958. L'État de Virginie où les Loving ont décidé de s'installer les poursuit en justice : le couple est condamné à une peine de prison, avec suspension de la sentence à condition qu'il quitte l'État. Considérant qu'il s'agit d'une violation de leurs droits civiques, Richard et Mildred portent leur affaire devant les tribunaux. Ils iront jusqu'à la Cour Suprême qui, en 1967, casse la décision de la Virginie. Désormais, l'arrêt "Loving v. Virginia" symbolise le droit de s'aimer pour tous, sans aucune distinction d'origine.

            Je ne savais pas comment ce film inspiré d’une histoire vraie allait traiter l’histoire des Loving. J’ai été surprise mais dans le bon sens du terme. Les personnages sont brillamment interprété tandis que la réalisation permet d’observer les faits qui sont racontés sans pour autant devenir voyeurs dans la vie des deux personnages principaux. J’ai beaucoup aimé la finesse du scénario et l’évolution de l’histoire qui ne se fait ni trop lentement ni trop rapidement. Des scènes entre blancs et noirs que l’on penserait inimaginables aujourd’hui sont mises en image et c’est intéressant en termes historiques.

            Un film à aller voir, sans hésitation.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire