mardi 28 mars 2017

Les revues de cinéma

    En cette magnifique journée de mardi, j’ai choisi de vous parler d’un thème qui me tient particulièrement à cœur dans la mesure où ces petites bêtes prennent une place tout à fait monumentale dans mon studio d’étudiante : les revues de cinéma. Je ne suis pas là pour vous conseiller telle ou telle revue, ça c’est selon vos goûts et votre affinité avec le cinéma. Cela dit, je peux quand même essayer de vous aiguiller sur quelques pistes. Parlons des photogrammes par exemple : si vous êtes en quête d’une revue avec pas mal de photogrammes et assez accessible, pensez à la Septième Obsession qui est tout à fait géniale, bien construite et qui se lit facilement. En revanche, si vous êtes un peu frileux à l’usage de nombreuses images, n’hésitez pas à vous diriger vers les classiques : les Cahiers ou encore Positif.

    Alors la question : pourquoi lire des revues ? Je suis tentée de vous dire que ça vous donnera un avis si vous hésitez à aller voir un film et en plus vous bénéficierez de quelques clés de compréhension dans le cas où la revue a réussi à avoir le réalisateur en entretien, et ce n’et pas négligeable. Prenez n’importe quel film un peu « pointu » et dont vous ne savez pas trop comment interpréter telle ou telle séquence. Une bonne revue saura vous aiguiller sur le chemin d’une interprétation claire et cohérente.

    En ce qui concerne les prix, tout dépend de la revue que vous ciblez, cela peut aller de 5,90€ à quelques 15€ mensuels. Pensez également aux formules d’abonnement qui sont très attractives si vous lisez vraiment vos revues et offrent parfois des réductions non négligeables pour les étudiants. Ne faites pas non plus collection de revues, choisissez-en une ou deux qui couvrent les champs que vous souhaitez explorer. Ne vous abonnez pas au Film français si vous n’en avez guère l’utilité, cela serait une perte conséquente de place (4 numéros par mois) et d’argent.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire