mercredi 19 avril 2017

Il était une critique... Fast and Fuirons 8



    USA, 2017
    Réalisation : F. Gary Gray
    Interprétation : Vin Diesel, Dwayne Johnson,    
    Jason Statham, Michelle Rodriguez,   
    Charlize Theron
    Scénario : Chris Morgan
    Montage : Christian Wagner et Paul Rubell
    Décors : Bill Brzeski
    Durée : 136 minutes
    Sortie : 12 avril 2017


    Après avoir vu pas mal de films cette semaine, je remets ça avec Fast and Furious 8. Non pas que j’ai particulièrement apprécié le film mais qu’il fallait que j’écrive un article et que j’étais un peu en manque de temps pour écrire sur un sujet qui me motivait davantage…

    Je n’estime pas nécessaire de vous faire un résumé dans la mesure où tout le monde ou presque sait que Fast and Furious est une firme qui se veut faite pour un public amateur de « je pose mon cerveau à l’entrée de la salle et je le reprends en sortant ». Je ne dis pas que c’est une mauvaise chose en soi étant donné que je choisis parfois les séances de la sorte pour ne pas avoir à trop penser en regardant le film.

    Bref, ce film est tout de même le huitième d’une longue série… On ressent parfois de l’essoufflement dans le rythme mais l’ensemble reste acceptable. Enfin acceptable… le mot est peut-être fort, potable tout au plus. Je ne sais pas si vous avez l’intention d’aller voir ce « film » mais dans le doute, je préfère vous prévenir : le jeu des acteurs est bien en deçà de ce à quoi on pourrait s’attendre et toute l’histoire est cousue de fil blanc.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire