mercredi 31 mai 2017

Il était une critique… Marie-Francine


    France, 2017
    Réalisation : Valérie Lemercie
    Interprétation : Valérie Lemercie, Patrick Timsit, Denis Podalydès
    Scénario : Valérie Lemercie et Sabine Haudepin
    Sortie : 31 mai 2017

      Le retour de la critique cinéma : je suis déçue de vous parler de Marie-Francine. J’ai choisi ce film aujourd’hui parce que la bande-annonce laissait entrevoir quelques bons moments mais malheureusement, je suis restée sur ma fin, à me demander si je n’allais pas déserter la salle au bout de la trentième minute.

    Le film traite ainsi d’une femme interprétée par Valérie Lemercier qui vient de se séparer, doit retourner vivre chez ses parents et fait la rencontre d’un restaurateur joué par Patrick Timsit. Le thème est une belle idée mais il y a pas mal d’ombres au tableau. En effet, le film manque de rythme, la fin est courue d’avance tandis que les acteurs essaient de donner du relief à un scénario plat. Pas de traitement particulier de l’image à noter, une histoire banale en soi, qui aurait peut-être été mieux exprimée dans un court métrage. Le spectateur s’ennuie devant tant de normalité.

    Le ton est assez humoristique même si parfois, on frise le ridicule. L’actrice incarnant la mère de Marie-Francine en fait beaucoup trop et l’histoire s’emmêle sans jamais vraiment réussir à toucher son spectateur qui reste à la porte de la salle de cinéma. Alors que j’attendais un film qualitatif qui aurait pris un angle intéressant pour traiter de la situation d’une femme qui perd en même temps son mari et son travail.

    À fuir.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire