mercredi 24 janvier 2018

Harry Potter : oui, j'ai replongé



    Je ne présente pas la saga Harry Potter car ce serait vous faire un affront - ou peut-être pas. Mais passons, après la diffusion sur TF1 (encore) des films Harry Potter pour les fêtes, j'ai vu là une faille dans laquelle sauter à pieds joints pour vous parler des ouvrages, des adaptations au cinéma et de pleins d'autres choses encore. 

    Certains le savent sûrement mais j'ai deux frères et deux soeurs et c'est avec un de mes frères - qui se reconnaitra s'il passe par ici - que je suis allée voir le premier volet de la saga quand j'étais petite. Le film Harry Potter à l'école des sorciers n'a rien de bien effrayant avouons-le. Cependant, il parait, selon les dires dudit frère que j'ai passé la totalité de la séance ou presque avec les mains sur les yeux et que j'ai eu la trouille de ma vie les de la séquence où le Poudlard Express entre en gare... Peureuse moi ? Jamais.

     J'ai ensuite suivi les aventures de Harry, Ron et Hermione d'assez près le tout sans avoir lu les bouquins. Et puis un jour, alors que j'étais en quatrième, je me suis dit que c'était dommage de ne pas avoir mis mon nez dans ces bouquins et que je devais le faire, pour ma culture personnelle mais aussi pour mieux connaître l'univers Harry Potter. Ni une ni deux, j'ai lu la totalité de la saga en une semaine à peine si je me souviens bien - et le tout en rognant sur mes heures de sommeil bien entendu (quelle inconsciente j'étais !). 

    Avec le recul, je ne sais pas si je préfère les bouquins ou les films. Chaque produit a son charme et ses spécificités. Les livres sont tout à fait accessibles en anglais et ils regorgent de détails et de moments intéressants, parfois occultés dans les films pour gagner en rythme et en longueur. Les films quant à eux sont très qualitatifs et essaient de coller à la réalité des ouvrages mais il manque un petit quelque chose - je ne saurais pas dire quoi cela dit. C'est pour ça qu'en règle générale, j'alterne : je lis un morceau en anglais et je regarde un film dans la même semaine. 

    En cette année 2018, je dois pour valider mon année rédiger un mémoire de recherche et j'ai pensé, je dis bien pensé, écrire sur l'interprétation de Harry Potter au prisme de l'histoire mais le travail aurait été bien trop titanesque pour une seule année de recherche - ne me demandez pas pourquoi mais je me suis tournée vers un thème qui allie histoire et cinéma. 

    Ainsi, même si cela fait une bonne vingtaine d'années que nous suivons les aventures du trio d'Or, je crois que peu d'entre nous sont lassés. Je n'irais pas jusqu'à me faire tatouer un vif d'or dans le cou ou la marque des ténèbres sur le bras (les deux bras étant déjà tatoués) mais je suis tout à fait accro à cette saga. 

    J'estime qu'elle a marqué toute une génération et que c'est important, surtout quand on sait dans quelles conditions J.K Rowling a écrit ses livres. 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire